Cahuzac, menteur en bloc et en détails.

La facilité, quel piège ! Je m’étais promis de n’écrire que des articles plein de sens, qui apporteraient quelque chose de neuf, de ne jamais aboyer avec la meute. Heureusement, contrairement à d’autres, je fais attention à ce que je déclare publiquement. Ça tombe bien, ce soir je n’y résiste pas. Envie de rire un peu. Tant pis si on rit jaune comme la CFDT.

Menteur !

Menteur !

Jérôme Cahuzac ne pensait donc ni en Français, ni en Finance internationale, il ne pensait pas du tout d’ailleurs, il comptait ses francs suisses. C’est l’heure pour lui d’écrire sa lettre d’excuses. Bel exercice consistant à reconnaître que mentir c’est mal mais que c’est parce que l’enfer est pavé de bonnes intentions et qu’il pensait à l’intérêt supérieur de la France quand même. En bref, un monument de tartuferie. Au cynisme mis à nu d’un gouvernement qui avait donc choisi de confier la caisse au voleur, on ajoute le parfum écœurant du grotesque.

Source : Mediapart

Source : Mediapart

Je pense ce soir à ce prétendu journaliste au talent télévisuel dont l’accent chantant du Pays Basque masque de plus en plus mal le rôle de larbin au service du Capital. Monsieur Aphatie, quels trésors d’énergie avez-vous déployé, notamment sur Twitter, à donner des leçons de déontologie journalistique à Fabrice Arfi ! Aujourd’hui votre maître nous informe que vous avez eu tort de le défendre avec tant de mauvaise foi. J’aimerais savoir : comment se sent-on quand la laisse devient si courte et que c’est un cadavre qui la tient ?

Je ris jaune, pourtant. Le canard enchaîné fait ses choux gras d’une telle affaire, avec toujours en son bec une plume qui était déjà acide en 1934.

Cette image n'a aucun lien avec mon article et s'est donc retrouvée publiée par erreur. Désolé.

Cette image n’a aucun lien avec mon article et s’est donc retrouvée publiée par erreur. Désolé.

Décidément, ceux qui nous replongent dans l’atmosphère délétère des années 30 ne sont pas forcément ceux qu’on croit. N’en déplaise à Harlem Désir, ils ne sont pas au Front de Gauche, ils sont au parti soi-disant socialiste, et ils occupent les postes-clés au gouvernement.

Bonus musical : Bernard Lavilliers – Troisièmes couteaux

Publicités
Tagué , , , ,

9 réflexions sur “Cahuzac, menteur en bloc et en détails.

  1. Jeanne DAUBEZE dit :

    Ce type qui ne croit pas à la lutte des classes, tu m’étonnes.
    Au-delà du cas Cahuzac un problème sérieux est posé celui des liens entre le pouvoir et l’argent.
    A ce stade là la république est en danger.

  2. Juan S. dit :

    pfuuuu. Je crois que l’homme étant à terre, il est désormais inutile de s’essuyer les pieds dessus.

  3. Kaz Kasa dit :

    Pour un Cahuzac tombé, combien qui sombrent sous abri ? Faute collective d’un personnel politique indigne. No nos representan;

  4. […] ne veux plus revoir de Cahuzac, de Tapie, de Carrignon, de Léotard, de Noir (Michel), de Blanc (Christian), de Joyandet, de […]

  5. […] Cahuzac ! Il me dit qu’il ne faut pas tirer sur une ambulance ! En même temps, ceux qui me le […]

  6. […] devenu trop banal. Comme son prédécesseur du précédent quinquennat, Monsieur Éric Woerth, Jérôme Cahuzac est démasqué. Les deux sont réputés pour leur expertise en termes de finances, une expertise telle qu’on […]

  7. […] L’affaire Cahuzac-Péninque-Le Pen et les révélations sur l’implication du trésorier de la campagne du résident de l’Elysée dans des sociétés off shore ont jeté bas les masques. A la crise économique et sociale s’ajoute désormais une crise du politique, une crise des repères, une crise systémique, qui génère une crise morale. Comme le souligne Jean-Luc Mélenchon, ce vendredi 5 avril sur France info, « ce système de monarchie quinquennale a révélé sa pourriture intérieure ». La lutte des classes atteint donc un nouveau seuil qui voit ceux qui créent la loi s’en affranchir et mentir outrageusement. L’oligarchie se sent dans un tel état d’impunité qu’elle ne prend plus de gants. Mon ami Arthür Fontel a bien raison de dresser les comparaisons avec l’affaire Stavisky. […]

  8. […] Cahuzac n’a ici qu’un rôle quasi-métaphorique. Loin de moi l’idée de minimiser la gravité du scandale le concernant, mais il serait idiot d’en faire un bouc-émissaire. Pour autant, pas question […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :