Muse : L’être (en retard) et (surtout) le néant.

J’aurais pu vous parler du dernier album de Muse, mais ami lecteur, je t’aime. Même toi, le trotskiste. Non, pas toi le ségoléniste : je te connais, tu ne sais même pas lire.

Donc, plutôt que de subir « The second law », ce qui vous rappellera immanquablement ces heures passées à potasser les fluides incompressibles et l’expérience de Torricelli avec pour seule consolation le moment où Le Mouv’ diffusait une chanson intitulée Bliss, j’ai décidé de vous parler musique.

Aujourd’hui, moment détente, où je ne peux que vous suggérer d’écouter à nouveau ces petits bijoux déjà appréciés cent fois. Ceux qui veulent de la douceur, je les invite à choisir Grace, de Jeff Buckley, ou bien OK Computer de Radiohead. Ceux qui veulent quelque chose d’un peu plus rock, je leur recommande l’album Mutter de Rammstein, ou le très épicé Evil Empire de Rage against the machine. Pour ceux qui veulent quelque chose de plus old-school, pourquoi ne pas se replonger dans le troisième album de Led Zeppelin ou le chef d’œuvre d’AC/DC, Back in Black. Si vous êtes dans un délire punk, London Calling des Clash fera l’affaire, mais on peut choisir Crossing the Red sea with the Adverts, du groupe éponyme. Enfin, les amateurs de le francophonie pourront se décider entre Tostaky de Noir Désir, Répression de Trust ou encore 15ème round de Bernard Lavilliers. Cette liste n’a bien entendu aucune prétention d’exhaustivité, et toute suggestion est la bienvenue.

J’ai aussi failli vous parler de la prestation de Muse à l’Olympia, ce mardi 2 octobre, mais je préfère évoquer les joies de la musique live. On n’hésitera pas à écouter à nouveau Made in Japan de Deep Purple, Killer Queen, par la formation de Freddy Mercury, mais on pourra aussi lire la supberbe chronique de Benoît sur les Pogues, ou plus simplement acheter un billet pour Skunk Anansie, le 24 novembre prochain au Zénith.

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “Muse : L’être (en retard) et (surtout) le néant.

  1. Mc_Chouffe dit :

    Adveeeeeeerts !
    (Très bon ce Amish Paradise).

  2. […] est donc de taille, surtout après la soirée cauchemardesque de Muse à l’Olympia. Cette fois, le lieu est moins accueillant, et avec l’amie qui m’accompagne, nous […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :